Le chef, Patrice Duret

La cuisine se goûte d'abord à la vue, au nez, au toucher... Autant de sens que le chef du K maintient toujours en éveil tant il est curieux de ce qu'il appelle "les rencontres culinaires".

 

Au fil de ses voyages, il a apprivoisé les épices et les aromates, omniprésents dans sa cuisine. Le poisson occupe aussi une place toute particulière de même que le fumage maison, du saumon notamment, une technique qu'il maîtrise depuis plusieurs années.

 

Tout au long de sa carrière dans des établissements étoilés, traditionnels ou plus populaires, il a peaufiné sa connaissance des produits et des assaisonnements pour signer aujourd'hui une cuisine pleine de goût, tout simplement.

 

Après avoir fait ses armes à l'Hôtel du Rivage* à Gien (Loiret), il signe à plusieurs reprises les cartes d'établissements gastronomiques, comme Le Louis XIII, à Strasbourg.

Alsacien d'adoption et grand amateur de la gastronomie locale, Patrice Duret passe plusieurs années dans les cuisines de la Maison Kammerzell et du Grüber, hauts lieux des “stubs” strasbourgeoises.

 

C'est au P'tit Max (nouveau Café Max), puis à la brasserie Le Dix, à Strasbourg, qu'il peaufine ses plats d'inspiration brasserie avant de reprendre Le K, en 2015.

 

 

Patrice Duret,chef,restaurant,Le K,Schiltigheim
©L.D.